Accueil

La Psychophonie

Cycle de découverte

Les formations

La recherche

Les équipes

Le matériel pédagogique

Vidéos

Pratiquer la Psychophonie

Actualités

Liens

Contact

Marie-Louise Aucher

Marie-Louise Aucher

Dans les années 1960, Marie Louise Aucher (15 Janvier 1908 - 10 Octobre 1994), musicienne et cantatrice, découvre les correspondances vibratoires entre le son et le corps humain.

Elle établit une échelle de sons qui rejoint certains points énergétiques de la médecine traditionnelle chinoise.

Encouragée par des chercheurs et des médecins, elle fonde alors la Psychophonie, démarche novatrice dans l’enseignement de la pose de voix.

La Psychophonie

Marie-Louise Aucher l’a définie ainsi :

« La Psychophonie est une démarche auto-expérimentale d’harmonie physique et psychique qui utilise à la faveur de la voix parlée et chantée, les correspondances entre l’Homme, les Sons, les Rythmes, et le Verbe. »

Le cliché des sons, une spécificité de la Psychophonie Marie-Louise Aucher®

Le « cliché des sons » est un test de réceptivité sonore inventé par Marie-Louise Aucher. C’est une mise en vibration du corps du sujet par la voix de la psychophoniste, selon les correspondances sons/corps, telle une « écophonie ». Il donne des indications sur l’état physique et psychique momentané de la personne, mais aussi des pistes pour le travail vocal. Il se transmet dans l’esprit du « compagnonnage » dans le cadre de la formation de psychophoniste.

Le chant prénatal, une autre spécificité de la Psychophonie Marie-Louise Aucher®

Dans les années 1970, soutenue par les Drs Leboyer et Odent, Marie-Louise Aucher a l’intuition, désormais onfirmée par les recherches scientifiques, que le chant produit des vibrations bénéfiques pour l’équilibre neurophysiologique et affectif du bébé. L’enveloppe sonore dans laquelle se développe le fœtus, laissera une empreinte sensorielle et kinesthésique ineffaçable. Durant la grossesse, l’accouchement, la période post-natale, c’est le bien-être de l’enfant et de la mère qui est recherché. Marie-Louise Aucher compose alors des Chansons pour l’enfant à naître qui accompagneront parents et enfant durant les neuf mois de grossesse.

Cette formation est dispensée dans le cadre de la Formation diplomante d’animateur en Psychophonie Marie-Louise Aucher®

Les grands axes de la Psychophonie®

Les grands axes de la Psychophonie® sont :

Réceptivité et émission

La qualité de notre émission vocale dépend de notre conscience corporelle et de la finesse de notre réception sensorielle.

Les cinq sens

L’enfant découvre le monde extérieur grâce à ses cinq sens. Adulte, nous les utilisons pour découvrir notre monde intérieur et enrichir notre expression vocale.

Voix parlée, voix chantée

Ces deux aspects de la voix sont indissociables. On ne saurait travailler l’un sans travailler l’autre. Poésie, mélodie, rythme en sont les clés.

Le souffle

Au cœur de la vie, entre inspiration et expiration, il ouvre les portes de la voix.

Enracinement et rayonnement

Bâti sur un axe vertical et sur un axe horizontal, l’être humain trouve son équilibre entre ces deux pôles. La justesse de sa parole et la liberté de son chant en découlent.

Harmonisation

La démarche psychophonique permet de relier les différents plans de l’être : physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel, et de les harmoniser.

Les bienfaits

Source de détente, de vitalité, de tonus, d’équilibre, la Psychophonie® permet à chacun de se construire dans le respect de soi et des autres et de s’exprimer en toute plénitude.

Pratique de la Psychophonie®

Lors de séances individuelles, d’ateliers ou de stages, vous pratiquerez le travail vocal sur les bases suivantes :

Préparation corporelle : équilibre entre détente et tonification des points-clés du corps

Réceptivité kinesthésique aux sons, résonance interne et amplification naturelle de la voix

Développement de la conscience sensorielle en lien avec les qualités de l’émission vocale et de la réceptivité aux sons

Axe vertical, ancrage, mobilité du corps et de la voix (pieds, bassin, colonne, nuque, tête)

La respiration avant et pendant le chant : ouverture des espaces internes, soutien, souplesse et jeu expressif du diaphragme

Expressivité de la voix : travail souvent ludique autour d’expressions spontanées, de vocalises et de chants

Conscience du lien entre corps, voix et émotions

Textes et chants de tous répertoires (chansons françaises, traditionnelles, jazz, classiques...)