Marie-Louise Aucher, fondatrice de la Psychophonie

Dans les années 60, c’est en chantant auprès des orgues, que Marie-Louise Aucher, cantatrice et musicienne, découvre les correspondances entre les sons et le corps humain. Elle établit une échelle de réceptivité aux sons qui rejoint certains points de la Médecine Chinoise Traditionnelle. Encouragée par des chercheurs et des médecins, elle fonde et développe alors la Psychophonie

Aujourd’hui l’association des descendants de Marie-Louise Aucher www.psychophonie-mla.org met à disposition les informations concernant la biographie de Marie-Louise Aucher et ses publications.

L’être récepteur : l’échelle de réceptivité aux sons

Avant d’être émetteur, nous sommes des êtres récepteurs.

La peau, le squelette et les viscères captent les vibrations sonores.

Selon Marie-Louise Aucher, cette échelle de réceptivité aux sons (mettre en le schéma) se déploie sur quatre octaves :

L’être émetteur : les points du chanteur

Ayant développé en chantant des perceptions sensorielles et une conscience corporelle très fines, elle établit une cartographie des zones corporelles impliquées dans l’émission vocale : les points du chanteur (doc pdf – 1Mo). Points de résonances, d’appui, de soutien, d’ouverture,  ils  correspondent à une construction progressive des sensations internes du chanteur. Certains sont également mobilisés dans l’expression des émotions et la modulation du tonus. Un choix de vocalises, de jeux vocaux et d’images les mettent en œuvre. Elle créée alors un recueil de vocalises « Plume »  permettant d’identifier ces points et de développer une aisance vocale. Il existe un enregistrement de cette méthode de vocalises  dans laquelle elle décrit les points du chanteur.

Sa vision holistique et sa démarche novatrice dans l’enseignement de la voix vont la conduire à expérimenter des champs d’applications de la Psychophonie très variés

Professeur de pose de voix

Grâce à son accueil bienveillant, sa vision positive et son humour,  elle forme de nombreux chanteurs professionnels dans un accompagnement personnalisé et global avec pour objectif  de développer, de relier et d’harmoniser les différents plans de l’être humain par la voix

Le cliché des sons

En balayant de sa voix le dos de ses élèves, elle perçoit des différences de sonorités variant selon leur état physique et psychique. Ce test de réceptivité sonore, comparable à une « échophonie », donne des indications sur l’état transitoire de la personne et des pistes pour ajuster le travail vocal. Le cliché des sons est réalisé par une psychophoniste ayant développé sa voix sur trois octaves et affiné sa réceptivité au cours d’une formation approfondie.

Rééducatrice

Le service de rééducation infantile à Bichat lui ouvre ses portes en même temps que Mme Borel-Maisonny, fondatrice de l’Orthophonie.  Elle créé avec les enfants des chants gestués qu’elle rassemble dans le recueil « Je me chante ».

Art-thérapeute avant la lettre, c’est à Charenton qu’elle fait ses premières armes en Psychiatrie en proposant la pratique du chant. Les vertus thérapeutiques de la Psychophonie sont rapidement observées par les médecins et les patients eux-mêmes.

Le chant prénatal et familial

« Naître entouré d’amour est primordial » comme le confiait le Pr Assogioli, éminent psychiatre italien, à Marie-Louise Aucher.

Dans les années 1970, soutenue par les Drs Leboyer et Odent, Marie-Louise Aucher a l’intuition, désormais confirmée par les études scientifiques que le chant produit des vibrations bénéfiques pour l’équilibre neurophysiologique du bébé. L’empreinte sonore dans laquelle se développe le fœtus laissera une empreinte sensorielle et kinesthésique ineffaçable. La voix de la mère, celles du père et de l’entourage proche exercent un massage sonore bénéfique  tissant déjà des liens privilégiés.

Elle  lance alors les premières séances de chant prénatal et compose tout un recueil de chansons pour l’enfant à naître.

Le chant prénatal se révèle un magnifique accompagnement de la grossesse dans un bien-être commun. La pratique de postures, souffle, vocalises et chants s’adapte à chaque période de la grossesse, de l’accouchement et de la période postnatale.

Une formation au chant prénatal est proposée dans le cadre de l’IFREPmla il concerne les animateurs en Psychophonie Marie-Louise Aucher® et les sages-femmes intéressées par cette pratique.

Une de ses dernières « croisades » aura été de développer le chant familial pour réunir les familles et tous les âges dans une même vibration et de renforcer ainsi les liens, d’apaiser les tensions. Un vrai travail d’harmonie sociale par le chant !